BATIMENTS & TRAVAUX PUBLICS

Diplôme Spécialité Bâtiment et travaux publics CYC8301A

S'inscrire

Objectifs

Le diplôme d’ingénieur du Cnam, spécialité Bâtiment et Travaux publics (BTP) permet de monter en compétences scientifiques, techniques et managériales, les techniciens supérieurs du BTP en activité afin de les préparer à l’exercice du métier d’ingénieur BTP. Il est accessible :
\
En formation à distance et regroupements présentiels optionnels au Cnam Paris et IDF.
\
En formation à distance dans l’ensemble du réseau Cnam métropolitain.
\
En formation à présentielle ou/et à distance dans l’ensemble du réseau Cnam Ultra-Marin, au Maroc et à Madagascar
\
En cours du soir au Cnam Côte d’ivoire en partenariat avec l’INP-HB

Publics / conditions d’accès

Diplôme pré-requis.

Le diplôme d’ingénieur est accessible aux titulaires d’un diplôme bac+2 du secteur BTP (BTS, DUT, DEUST, …).
Le tronc commun étant programmé au S1 et au S2, il conseillé aux auditeurs BTP manquant de bases mathématiques de commencer par une remise à niveau au S1 : MVA013 ou MVA005.
VES, VAPP, Mesures transitoires
L’accès au diplôme peut également se faire par le dispositif de la validation des études supérieures (VES) et de la validation des acquis professionnels et personnels (VAPP). Le diplôme est en particulier accessible par la jurisprudence BTP aux diplômés des domaines suivants : sciences, techniques, architecture, immobilier. La VES est souvent assortie d’UE de remise à niveau, mais également de validation d’UE transversales.
Le tronc commun étant programmé au S1 et au S2, il conseillé aux auditeurs non BTP de commencer par une remise à niveau au S1 : BTP001 Construction, BTP005 RDM, BTP006 Mécanique des sols, BT010 Technologie de chantier, MV013 Math, …
Les ECTS validés dans les anciens diplômes BTP du Cnam sont entièrement valorisables dans les diplômes actuels en application des mesures transitoires BTP.
Plus d’informations : http://btp.cnam.fr/presentation/validation-des-acquis-ves-vap-vae-/

Compétences, évaluation & Maquette

Activités principales

L’ingénieur bâtiment et travaux publics est un généraliste de la construction. Il exerce majoritairement les fonctions d’ingénieur d’études et travaux. Il maîtrise un spectre large de compétences relatives à l’ingénierie du bâtiment (fondations, structures, fluides, thermique et énergétique, enveloppes, corps d’état techniques, corps d’état architecturaux) ou des travaux publics (terrassements, routes, voiries, réseaux divers, fondations, géotechnique, génie civil et ouvrages d’art). Quel que soit le domaine professionnel, l’ingénieur BTP est susceptible d’intervenir dans son domaine d’expertise à toutes les phases du projet de construction, en travaux neufs comme en réhabilitation ; de la conception à la réalisation ; en position de maître d’ouvrage, de maître d’œuvre, d’ingénieur conseil, de contrôleur technique ou d’entrepreneur. Cette large palette de compétences le destine à évoluer dans tous les métiers du BTP : MO, AMO, MOE, Chargé d’affaires, Ingénieur études de prix,Manager de projet BIM, Ingénieur Structure, Ingénieur Fluides, Ingénieur Thermicien, Ingénieur d’études TCE, Ingénieur méthodes, Contrôleur technique, CSPS, Ingénieur travaux, Responsable des services techniques.

Compétences
L’acquisition des connaissances scientifiques et techniques et la maîtrise de leur mise en œuvre :

  • C1. la connaissance et la compréhension d’un large champ de sciences fondamentales et la capacité d’analyse et de synthèse qui leur est associée
  • C2. l’aptitude à mobiliser les ressources d’un champ scientifique et technique spécifique
  • C3. la maîtrise des méthodes et des outils de l’ingénieur?: identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et incomplètement définis, l’utilisation des outils informatiques, l’analyse et la conception de systèmes
  • C4. la capacité à concevoir, concrétiser, tester et valider des solutions, des méthodes, produits, systèmes et services innovants
  • C5. la capacité à effectuer des activités de recherche, fondamentale ou appliquée, à mettre en place des dispositifs expérimentaux, à s’ouvrir à la pratique du travail collaboratif
  • C6. la capacité à trouver l’information pertinente, à l’évaluer et à l’exploiter : compétence informationnelle

L’adaptation aux exigences propres de l’entreprise et de la société :

  • C7. l’aptitude à prendre en compte les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique
  • C8. l’aptitude à prendre en compte les enjeux des relations au travail, d’éthique, de responsabilité, de sécurité et de santé au travail
  • C9. l’aptitude à prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable
  • C10. l’aptitude à prendre en compte les enjeux et les besoins de la société

La prise en compte de la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle :

  • C11. la capacité à s’insérer dans la vie professionnelle, à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d’équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes
  • C12. la capacité à entreprendre et innover, dans le cadre de projets personnels ou par l’initiative et l’implication au sein de l’entreprise dans des projets entrepreneuriaux
  • C13. l’aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères et ouverture culturelle associée, capacité d’adaptation aux contextes internationaux
  • C14. la capacité à se connaître, à s’auto-évaluer, à gérer ses compétences (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie), à opérer ses choix professionnels

Les compétences « métiers » :

  • C15. la capacité à mobiliser les sciences de base de l’ingénieur BTP (sciences des matériaux, résistance des matériaux, géotechnique, mécanique des fluides, acoustique, thermique) pour concevoir des ouvrages de bâtiment ou de travaux publics.
  • C16. la capacité à concevoir, dimensionner et réaliser des ouvrages de bâtiment ou de travaux publics en tenant compte du contexte normatif national et européen, et dans le respect des règles de l’art.
  • C17. la capacité à piloter un projet de construction en maîtrisant les aspects juridiques, financiers, sociétaux et environnementaux, et in fine à évaluer un projet de construction en termes de coût global.
  • C18. la capacité à mettre en œuvre la démarche QSE (qualité, sécurité, environnement) et à intégrer la dimension SPS (sécurité et la protection de la santé) à toutes les phases du projet.
  • C19. l’aptitude à gérer un projet de construction en processus numérique collaboratif.
  • C20 – Capacité à prospecter, identifier la demande, gérer un portefeuille client, élaborer une réponse technico-économique pour remporter un marché de travaux, coordonner les études techniques, les études de prix et la finalisation du contrat de travaux de bâtiment ou de travaux publics.
  • C21 – Capacité à prescrire et pré-dimensionner les éléments d’ouvrages de bâtiment ou de travaux publics en parfaite adéquation avec le projet.
  • C22 – Capacité à ordonnancer, piloter, coordonner, planifier, préparer, gérer une opération de de construction ou de réhabilitation, de bâtiment ou de travaux publics.

inscription obligatoire: 100.000 FCFA

TRAVAUX PUBLICS

Maquette de formation

BÂTIMENTS

Maquette de formation

VES IT/ DUT / DTS

UNITÉS DISPENSES